DHCP, DNS, Passerelle, … Qu’est-ce que ça veut dire ?

Published by:

DNS DHCP

Nous allons ici commencer à parler de la configuration d’un réseau, et des termes fréquemment utilisés lors de la configuration.

Lors de la configuration de l’adresse IP, vous aves souvent entendu parler des termes DHCP, DNS, Passerelle, masque, … sans savoir à quoi ils pouvaient bien correspondre. Par ailleurs, lors de l’installation de vos ordinateurs, vous n’avez en général rien à faire, alors qu’un informaticien vous dira que ça ne se fait pas aussi facilement … pourquoi autant de différence de discours ?

Tout simplement parce qu’aujourd’hui, l’informatique s’est considérablement développée, et les appareils se sont développés pour rendre les configurations transparentes aux utilisateurs. Si bien que lorsqu’un problème survient, la seule solution est souvent donnée de redémarrer la box, ou votre ordinateur. Mais il est possible d’éviter ce genre de souci.

Qu’est-ce qu’un serveur DHCP ?

DHCPDHPC = Dynamic Host Configuration Protocol

C’est un logiciel pré-installé, généralement dans votre box, qui permet à tout nouveau appareil de s’auto-configurer sans créer de conflits à priori. Le souci de ce type de configuration est que votre appareil peut changer d’adresse à chaque redémarrage puisque comme son nom l’indique l’attribution des adresses est dynamique, et les numéros sont attribués au premier arrivé, premier servi.

Lorsque vous configurez votre ordinateur en adresse IP automatique, lors de son démarrage, il va interroger le réseau pour trouver le serveur de DHCP afin d’obtenir une adresse IP et les autres informations nécessaires au bon fonctionnement des accès réseau.

L’avantage est que si vous vous déplacez régulièrement avec votre ordinateur, celui-ci pourra se connecter automatiquement à tout nouveau réseau qui se présentera et qu’il aura reconnu.

Le souci est que la configuration prend du temps à se faire, et ralenti donc le démarrage de votre ordinateur. Si votre appareil est fixe (dans le sens où il reste chez vous et qu’il n’est pas sensé être apporté ailleurs), vous pouvez le configurer en adresse IP fixe.

Qu’est-ce qu’un serveur DNS ?

dnsDNS = Domain Name System

Un serveur de DNS est un systeme qui permet de traduire un nom en adresse. C’est un annuaire, de la même manière que vous pouvez trouver un numéro de téléphone à partir d’un nom, internet permet de trouver l’adresse IP d’un site internet à partir de son nom en demandant à un serveur de DNS.

Les serveurs de DNS sont interconnectés entre eux. Si bien que si un serveurs se trouve indisponibles, il y en aura un autre qui pourra répondre (serveur DNS primaire, et serveur DNS secondaire). Dans votre réseau local, votre serveur de DNS est votre Box (modem internet). En effet, celle-ci récupère les ordinateurs qui sont connectés sur votre réseau. lorsque vous souhaitez accéder à une ressource (site internet, disque partagé, …), votre box vérifiera si le nom choisi est dans les appareils connectés localement. Si elle ne trouve pas, alors elle fera la demande sur internet.

Si votre serveur de DNS local n’est pas votre box d’accès internet, alors vous devrez stipuler 2 serveurs de DNS : un premier pour votre réseau local, et un second pour votre réseau internet.

Qu’est-ce qu’une passerelle ?

passerelleComme son nom l’indique, une passerelle est un accessoire qui permet de sortir d’un réseau pour aller vers un autre réseau. C’est ainsi le cas de votre modem internet (box) qui vous sert de passerelle pour aller sur internet. Dans un réseau complexe, vous pouvez avoir besoin de plusieurs passerelles pour pouvoir naviguer sur l’ensemble du réseau.

 

Qu’est-ce qu’un masque ?

C’est un paramètre de votre adresse IP, qui permet de créer des sous-réseaux. Seuls les ordinateurs qui auront le même masque seront sur le même sous-réseau. Ce masque permet également de choisir le nombre d’appareils qui pourront appartenir à ce réseau. Ce masque est généralement fixé à 255.555.255.0 et permet donc de connecter 255 appareils sur le même réseau. Si ce masque est ficé à 255.255.0.0, on obtiendra 65536 appareils…

Pour aller plus loin …

Nous verrons dans un prochain article quelques paramétrages réseau « standard ».

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou vos questions ci-dessous.

Comment installer un réseau filaire ?

Published by:

shema reseau

Un réseau filaire est un réseau dans lequel les appareils sont reliés ensemble par des fils. Nous allons voir ici la hiérarchie d’un réseau filaire. Nous verrons dans un futur article la façon de configurer ce réseau.

Pour constituer ce réseau, vous devez disposer :

  • de câbles réseaux
  • d’un routeur / switch
  • d’un modem (si vous souhaitez accéder à internet)
  • d’un serveur (si vous souhaitez stocker des informations en centralisé)

Quels sont les câbles réseau utilisables ?

Un câble réseau est constitué d’un fil composé de 4 paires torsadées, terminé à chaque extémité par une prise RJ45.

cable RJ45les paires de fil rj45Les paires sont repérées par 4 couleurs : Bleu,vert, marron, et orange. Pour constituer cette paire, nous avons 1 fil de la couleur, et un second fil, qui est blanc avec une ligne de la couleur. Ainsi, nous avons un fil bleu, et un fil blanc et bleu, …

Ce fil répond à différentes normes de diamètre et permet selon sa catégorie de faire circuler une certaine quantité d’information, sur une distance donnée.

Pour un réseau local, une catégorie 5 ou 6 (noté cat5 ou cat6) répondra à la plupart des demandes, avec un débit suffisant pour avoir une bonne rapidité de communication entre les appareils.

prise rj45 muraleprise rj45La prise RJ45 est représentée ci-contre en prise mâle pour le fil, et en prise femelle pour la prise murale.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un routeur / switch ?

routeur Un routeur ou switch est un appareil permettant de connecter vos périphériques (ordinateur, imprimante, téléphone, …) ensemble. En effet, vous ne pouvez pas connecter 2 ordinateurs ensemble directement en utilisant les prises RJ45. Vous devez donc utiliser un routeur qui se chargera de transmettre les informations entre les différents appareils.

Un routeur dispose de plusieurs prises RJ45, entre 8 et 48, et vous devrez choisir celui qui vous correspond en fonction du nombre d’appareils que vous devez connecter. Ces prises sont souvent nommés « ports RJ45 ».

Les caractéristiques principales d’une routeur sont son débit entrant accepté : 10Mbits, 100 Mbits, 1 Gbits, …

Il est conseillé d’opter pour un débit de 1Gbits pour que les communications entre vos différents appareils soient fluides et rapides.

reseau routeurs en cascadeAttention cependant, car la rapidité de votre routeur n’influencera en rien votre débit internet, mais simplement le débit à l’intérieur de votre réseau local.

Certains modems incluent également la gestion WiFi et l’accès à internet (fonction modem).

Lorsque vous avez de nombreux appareils à brancher, il est possible de connecter plusieurs routeurs en cascade, comme dans l’image ci-contre

 

.

Qu’est-ce qu’un modem ?

modemLe modem est l’appareil permettant d’accéder à internet. En effet, pour accéder à internet, les informations doivent être codées selon un format précis,  avec un signal électrique qui pourra transiter ensuite sur les fils fournis par votre fournisseur internet.

Certains modems sont également utilisés pour envoyer des fax.

Les modems sont fournis par votre fournisseur internet, et sont généralement pourvus de plusieurs sorties RJ45, pour être utilisés comme routeur pour votre réseau local. Cependant, ces routeurs sont souvent limités en débit (entre 10 et 100Mbits). C’est pour cette raison qu’il est préférable d’ajouter un routeur pour votre réseau.

 

Qu’est-ce qu’un serveur ?

Un serveur est une machine, un ordinateur, ou une unité centrale, dédiée à la gestion centralisée d’informations. Cette gestion peut être différente selon l’usage dont vous avez besoin :

  • la gestion centralisée de fichiers : documents, images, films, musiques, …
  • la gestion des utilisateurs et de leur droits d’accès : pour autoriser ou refuser l’accès à certaines informations ou ressources à certains utilisateurs, gérer les mots de passe d’accès au réseau, …
  • la gestion et stockage d’un site internet
  • la gestion des ressources : imprimantes, caméra, ordinateurs, … permettant d’interdire les machines non déclarées sur le réseau d’accéder au réseau ou d’utiliser les ressources du réseau.

Conclusion

L’installation d’un réseau est assez simple, mais sa configuration demandera quelques manipulations qui peuvent s’avérer plus délicates … Mais nous verrons ceci dans le prochain article. N’hésitez pas à laisser vos questions et remarques ci-dessous.

Quelles sont les caractéristiques d’un écran ?

Published by:

ecran ordinateur

Un écran est décrit par de nombreuses caractéristiques assez simple en soit, mais rendues illisibles par les abréviations utilisées, et surtout surchargées par des descriptifs qui n’intéressent que les professionnels.

Les caractéristiques principales :

  • La taille de l’écran : exprimée en pouces, elle se mesure en diagonale d’écran. 1 pouce = 2,56 cm. Les tailles standard sont de 13, 15, 17, 19, 21 et 23 pouces. A titre de comparaison, une feuille A4 mesure environs 14,2 pouces. Cette taille est celle de la dalle complète, et inclus le petit bord noir sur le contour de la dalle.
  • Le ratio : celui ci est 4/3 ou 16/9 comme pour les TV. Ce ratio correspond à la différence de taille entre la hauteur et la largeur. Ainsi si votre écran a une base de 40 cm de largeur, il mesurera 30cm de haut en 4/3 ou 22,5cm en 16/9. (l’opération réalisée est 40 x 9 / 16)
  • La résolution: c’est le nombre de pixels affichée en largeur et hauteur. Plus la résolution est importante, et plus les points sont fin, mais également plus il faudra une carte graphique puissante pour gérer l’affichage de tous ces points. Il est préférable que la carte vidéo et l’écran aient la même résolution sinon vous risquez d’avoir une image pixelisée ou floue. Ce phénomène lié à un recalcul de l’image réalisé par l’écran pour adapter l’image reçue à la résolution disponible.
  • Le pitch : c’est l’espace « vide » entre chaque pixel. Ce pitch se calcul simplement en prenant la résolution de l’écran et sa dimension. Plus le pitch est fin, et meilleure est la résolution. Si le pitch est important, l’oeil verra ces trous dans l’image, et regarder ces images fixement sera plus difficile.
  • Le temps de réponse : Pour faire simple, c’est le temps que met un pixel pour s’allumer et s’éteindre. Plus le temps de réponse est bas, et meilleure sera l’image en particulier lors de scènes d’action rapides. Lorsque le temps de réponse est élevé, on constate un scintillement dans l’image, ou des images qui se floutent lors de déplacements rapides. Attention cependant car ce temps de réponse n’est pas toujours mesuré de la même manière. Il peut être donné un chiffre de noir à noir ou de gris à gris. Le temps pour un noir à noir est bien évidement plus long qu’un gris à gris, mais n’implique pas que l’écran soit de moins bonne qualité. Ces 2 valeurs sont tout simplement pas comparables.
  • La luminosité : Le fait que cette valeur soit important ne change pas la qualité de l’écran. Plus l’écran est lumineux, et plus il fatiguera les yeux en les aveuglant. Par contre, si vous êtes amené à utiliser votre écran en plein soleil, une valeur élevée pourra être utile. En environnement de travail, la luminosité d’un écran est autour de 100 cd/m2.
  • Le contraste : il s’agit du rapport entre le blanc et le noir. Le blanc étant assez facilement le même blanc sur tous les écrans, un taux de contraste élevé augmentera la pureté du noir. A l’inverse, un contraste faible donnera un rendu des noirs par vraiment noir, mais plutôt gris. Le rendu de toutes les couleurs foncées pâtiront du même problème.
  • L’angle de vision : C’est la possibilité de regarder votre écran sans être obligatoirement en face. Lorsque l’on se déplace sur les côtés ou en vertical, l’image devient plus sombre, voir disparaître complètement pour laisser place à un écran noir. Vous pouvez corriger cet aspect en changeant l’orientation de l’écran, mais si plusieurs utilisateurs doivent regarder l’écran en même temps, il faudra un angle plus important.
  • Le type de raccordement : pour raccorder l’écran sur l’ordinateur, il existe de nombreux type de connectique : VGA (HD15), HDMI, DVI. Le VGA est le plus ancien (1987). Le signal est de qualité médiocre, surtout sur des grandes longueurs de câble. Il ne permet pas de faire passer de fortes résolutions. Le DVI et le HDMI sont plus récents et sont des signaux numériques, et permettent une meilleure qualité de transmission de l’image entre votre carte graphique et votre écran. La différence entre les 2 est que le DVI ne s’occupe que de la vidéo, alors que le HDMI peut transmettre aussi bien le son que la vidéo.

Quelles sont les caractéristiques que je dois prendre en compte ?

Chaque utilisation demandera un examen spécial de votre écran. En effet, pour un usage graphique, il est préférable d’avoir une bonne résolution. Par contre, le temps de réponse n’a aucune importance. A l’inverse, pour regarder un film ou jouer à un jeu d’action, il est préférable d’avoir un temps de réponse le plus bas possible, quitte à perdre un peu sur la résolution.

Concernant le contraste et la luminosité, vous pouvez les régler en les diminuant si ils sont élevés. Pour un usage graphique, un fort contraste est préférable, pour un rendu des couleur plus réel.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à poser des questions ci-dessous. Je me ferais une joie de vous répondre.

Qu’est-ce qu’un réseau ?

Published by:

Mon-Reseau

Un réseau est un ensemble d’ordinateurs ou de périphériques (caméras, téléphones, imprimante, …) connectés ensemble en utilisant un protocole de communication précis pour se reconnaître.

Nous allons, dans ce premier article sur le réseau, nous familiariser avec quelques notions pour pouvoir ensuite entrer dans le vif du sujet. En effet, ce thème est très riche, et surtout rempli d’abréviations et de notions techniques indispensables pour aller plus loin.

On peut distinguer plusieurs types de réseaux : les réseaux privés / fermés et les réseaux publics / ouverts.

Qu’est-ce qu’un protocole ?

Un protocole est une série d’action à réaliser dans l’ordre pour que les appareils puissent se reconnaître et communiquer entre eux. Dans notre langage courant, par exemple, pour entamer une conversation, nous commençons par nous dire bonjour, puis parler en utilisant un langage avec une grammaire et un vocabulaire, et nous finissons par un au-revoir. En informatique, le principe est le même : les machines commencent par se dire bonjour, pour ouvrir la communication, puis s’envoient des messages, comportant une demande d’action, ainsi que les données correspondant à cette action. La machine qui reçoit répond alors en disant en premier lieu qu’elle a bien reçu la demande et les données associées, puis un deuxième message de réponse avec le résultat de la demande, et termine la conversation par une fermeture de connexion.

Ce type de conversation fonctionne lorsque l’on est en face à face. Lorsque l’on ne se trouve pas à proximité d’une personne, nous devons communiquer en utilisant un numéro de téléphone, ou une adresse. En informatique, cette communication est réalisée en utilisant une adresse IP (Internet Protocol).

Qu’est-ce qu’une adresse IP ?

Une adresse IP est une identification attribuée à chaque appareil connecté à un réseau pour permettre son identification unique. Il existe 2 type d’adresse ip: IPv4 et IPv6. Une IPv4 est celle la plus utilisée actuellement, et est composé de 4 nombres entre 0 et 255 séparés par un point. Par exemple 192.168.0.1 est une adresse IP. Pour les réseaux privés (pour votre domicile ou votre bureau), ces adresses commencent par 192.168.x.y. x est souvent 0 ou 1 pour les réseaux domestiques, et y compris entre 1 et 255. IPv4 est cependant limité, car l’expansion des réseaux et du nombre de machines à connecté ne permet pas de’attribuer une adresse unique à chaque machine. Il a donc été créé une autre adresse, IPv6. Celle-ci est composée de 16 nombres compris entre 0 et 255.

Une IP est donc une adresse qui s’apparente à celle que l’on utilise dans la vie courante. Notre adresse est donnée par un nom, une rue, un numéro de rue, un code postal, une ville… En informatique, cette adresse est codée par des nombres.

Nous parlerons plus en détail des adresses IP lors d’un prochain article sur la configuration de votre adresse IP sur votre reseau : DNS, DHCP, masque, passerelle, … seront des termes qui vous seront expliqués dans ce futur article.

Qu’est-ce qu’un réseau privé (fermé) / public (ouvert) ?

Un réseau privé est un réseau qui ne concerne que vous ou votre entourage direct. Il s’agit principalement des réseaux interne à votre domicile, votre bureau / entreprise, … Il est régis par une personne, nommé administrateur, qui autorise ou refuse la connexion de nouveaux utilisateurs ou appareils.

Un réseau publique est un réseau mis au service de tous, et qui permet à tout le monde d’y accéder. C’est par exemple le cas des réseaux que vous pouvez accéder dans les aéroports, les bars, les hôtels, …

Dans un réseau, les autres utilisateurs peuvent voir quels sont les utilisateurs connectés à ce réseau. C’est pour cette raison que les réseaux publics posent un problème de sécurité, puisque votre appareil devient « accessible » aux autres utilisateurs. Il convient donc de protéger l’accès à vos données lorsque vous vous connectez sur ce type de réseau.

En conclusion

Les réseaux sont un thème très vaste, que je vais développer dans plusieurs articles. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos questions ci-dessous. Je me ferais un plaisir d’y répondre, directement ou à travers un article selon la complexité de la réponse.

Qu’est-ce qu’un ordinateur ?

Published by:

ordinateur

C’est une question simple à première vue, mais en réalité pleine de mystère.

Selon la définition, un ordinateur est une machine qui exécute des programmes séquentiellement, de manière logique et arithmétique pour obtenir un résultat. Cette définition nous avance bien … Vous trouverez une définition complète de l’ordinateur sur wiki, bien plus précise et détaillée avec un historique.

Passons maintenant à une définition plus concrète : que contient un ordinateur ?

  • Un écran : la taille est définie en pouce. (noté par un guillemet). Un pouce mesure 2,56 cm. L’écran se mesure selon sa diagonale. Il est défini par une résolution. Nous viendrons sur les caractéristiques détaillées d’un écran dans un autre article.
  • Une unité centrale : c’est le coeur de l’ordinateur. C’est dans cette partie que se cachent les principales caractéristiques avec la mémoire, le processeur, le disque dur, …
  • des périphériques d’entrée : souris, clavier, scanner, micro, … Ce sont les accessoires qui permettent de communiquer et d’entrer des information à votre ordinateur
  • des périphériques de sortie optionnels : imprimante, fax, haut-parleur, …

 

Quelles sont les caractéristiques d’un ordinateur ?

Quand on parles de capacités d’un ordinateur, on s’attarde généralement sur le contenu de l’unité centrale. Que cachent les mots savant utilisés sur les étiquettes ?

  • Le disque Dur : C’est la mémoire de votre ordinateur. C’est dans cet espace que sont stockées de manière « définitives » les données et programmes que vous utilisez. C’est ce que l’on peut appeler une mémoire à long terme. Lorsque l’ordinateur est éteint, les données enregistrées sur le disque dur sont conservées. Sa capacité principale est la taille exprimée en Mega Octets ( 1 Mo = 1 million d’octets) ou en Giga Octets. (1 Go = 1 milliard d’octets) , ou en Tera Octets (1 To = 1.000 milliards d’octets)
  • La carte Vidéo : c’est la carte qui permet d’envoyer les informations nécessaires à votre écran pour qu’il affiche ce que vous avez demandé
  • La mémoire RAM (Random Access Memory) : C’est l’espace dans lequel les programmes sont chargés pour être exécutés. C’est une mémoire qui est utilisée uniquement lorsque votre ordinateur est allumé. Lorsqu’il est éteint, cette mémoire se vide.
  • La mémoire cache : c’est un espace mémoire situé entre la RAM et le processeur, plus rapide que la RAM, qui permet au processeur de travailler à son rythme
  • Le processeur : c’est le coeur de l’ordinateur. C’est le composant qui exécute à proprement dit les programmes, et qui pilote le reste des cartes électroniques qui l’entourent.
  • Les ports : Ce sont les possibilité de brancher d’autres appareils sur votre ordinateur. Il existe de nombreuses normes de communication entre les ordinateurs et le monde extérieur : USB (le plus répendu de nos jours), Série, parallele, Reseau, …

Chacune de ces caractéristiques sera détaillé dans un ou plusieurs articles pour vous permettre de vous vulgariser avec chacune de ces parties.

Attention cependant sur une petite incohérence de notation :

  • pour la RAM, 1 Mo = 1024 octets
  • pour un disque dur, 1 Mo=1000 octets

Il existe également une différence à l’utilisation, mais nous verrons tout cela lors de l’explication du disque dur.

Pourquoi les caractéristiques sont t-elles si compliquées à comprendre ?

Lorsque vous regardez les étiquettes descriptives, vous voyez des références à rallonge pour les différentes partie de votre machine. Ce qu’il faut savoir c’est qu’en réalité, un ordinateur est un assemblage de pièces fournies par différents fabricant spécialisé dans son domaine. Chaque fabricant dispose de sa propre façon de nommer son matériel, avec les évolutions. Il est donc très difficile de pouvoir comparer et classer deux ordinateurs rapidement.

Pour comparer 2 ordinateurs, vous devrez prendre en compte chaque composant, et vérifier ses performances. C’est après analyse de l’ensemble que vous pourrez décider si cette machine est adaptée à votre usage ou non.

Bonjour et Bienvenue !

Published by:

welcome

Bonjour

Pour me présenter, je m’appelle Patrick JONIEC. Je suis diplômé d’un DEA en informatique architecture paralleles, et gérant d’une entreprise en événementiel.

Après avoir parcourus de nombreux site, j’ai remarqué un manque sur la partie technique du matériel informatique, à savoir le cœur de votre ordinateur. En effet, comment comprendre les fiches descriptives des ordinateurs sans un vocabulaire développé, et avec un charabia digne d’un sketch de tout humoriste : des termes scientifiques, des anglicismes, des termes spécialisés. Bref tout pour faire fuir le commun des mortels, et permettre à tout vendeur de vous proposer un produit en vous embrouillant dans tout ce vocabulaire.

J’ai par ailleurs testé les connaissances de ces dit vendeurs de matériel informatique, et sorti de l’étiquetage conventionnel, rien ne leur permet de définir ce que contient précisément la machine soit disant fabuleuse qu’ils vous vendent.

Au delà du déchiffrage des étiquetages, je vais également vous proposer ici des parties réellement techniques sur la configuration de votre informatique à votre domicile, mais également à votre entreprise, si votre environnement reste de petite taille.

Je ferais aussi quelques test logiciels, programmation, et selon vos demandes je pourrais compléter avec d’autres thèmes.

J’espère que j’arriverais à répondre à vos attentes. Sinon, vous avez en bas de chaque article la possibilité de laisser des commentaires, que je lirais et auquel je répondrais directement, ou par un article si le sujet est suffisamment riche.

@ bientôt

Patrick